projet association musulman2france.fr

projet association musulman2france.fr
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le respect des parents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
l'animateur
Apprendre sur l'islam
Apprendre sur l'islam


Masculin Nombre de messages : 539
Age : 35
situation : célibataire
Passe-temps et centres d'intérêt : la ilaha il a lah mohamed rassoula lah
Quelques infos pour me connaître : je suis un homme dynamique franch honnet et je suis un bon vivant jaime sorire je croies a la fideli
Date d'inscription : 19/09/2005


lislam:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Le respect des parents   Mer 23 Nov - 19:35

Basketball Salam Alykoum Rahmatoullahi wa Barakatouhou

Le respect des parents, est de mise dans toutes les nations et les civilisations qui ont passé en ce monde. L'Islam, confirme ce fait, surtout vers l'âge avancé, les parents sont parfois difficile à suivre, à comprendre voir même a tolérer pour les enfants qui sont en pleins progressions de leur vie personnelle. Il n'est pas évident aussi de respect nos parents quand les idées religieuses sont contradictoires, soit que par la traditions ils ont suivi d'autres chemin que l'Islam, soit que ils sont dans une autre religion. Il est évident pour son propre salut de ne pas suivre la même route si elle mène hors des principes de l'Islam, mais en tout temps, malgré les divergences d'opinions, de respecter ceux qui nous ont mit au monde, protéger, nourri et éduquer, car si nous sommes aujourd'hui ici, c'est bien grâce aux multiples sacrifices de nos parents, c"est une chose à ne jamais oublier
Bonne Lecture :-)
Nuage

Le respect des parents

Que dit l'Islam sur le respect des parents ?



Réponse: Je vais faire une synthèse de ce que Moufi Cha'fi r.a. écrit dans son célèbre commentaire du Qour'aane ("Ma'arifoul Qour'aane") à ce sujet:

Le respect des parents est une notion fondamentale en Islam. C'est sur cette notion que repose la stabilité de la société entière. Un des principaux versets du Qour'aane qui fait allusion au type de relation qui doit unir les enfants aux parents au sein de la cellule familiale est la suivante: "et ton Seigneur a décrété : "n'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi ! " et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses, et par miséricorde abaisse pour eux l'aile de l'humilité; et dis : "Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit". (Versets 23/ 24- Sourate 17)

Imâm Qourtoubi r.a en commentant ces versets écrit que, dans ce passage, Allah a rendu obligatoire la bonne conduite, le respect et la douceur à l'égard des parents, au même titre que l'est Son adoration. C'est ce qui ressort de la liaison faite entre ces deux devoirs. Dans un autre verset du Qour'aane, Il a lié l'obligation de se monter reconnaissant envers Lui à celui de se montrer reconnaissant envers les parents. Il dit: "Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents" (Sourate 31 - Verset 14)

Ces deux passages montrent qu'après l'adoration de Dieu, l'obéissance aux parents est le devoir le plus important de l'homme. Cela est confirmé par un Hadith du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), qui dit en ce sens qu'une personne demanda à l'Envoyé d'Allah (sallallâhou alayhi wa sallam) : "Quelle est l'acte le plus apprécié par Allah ?" Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) répondit: "D'accomplir la prière à son heure." La personne demanda encore: "Et ensuite, quelle est l'acte le plus apprécié ?". Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: "Le bon comportement envers les parents."

Avant de continuer avec le commentaire des premiers versets du Qour'aane cités, on va voir dans les lignes suivantes un certain nombre de Hadiths qui mentionnent les vertus qu'il y a rester au service de ses parents et à se montrer obéissance envers eux.

Aboud Dardâ (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit (en ce sens): "Le père est la porte intermédiaire du paradis. Maintenant tu as le choix: soit tu la protège ou soit tu la détruit." (Mousnad Ahmad, Tirmidhi, Ibné Mâdja, Moustadrak Hâkim).

Abdoullah Ibné Oumar (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit (en ce sens): "Le contentement d'Allah se trouve dans le contentement du père, et le mécontentement d'Allah est lié au mécontentement du père." (Tirmidhi, Moustadrak Hâkim).

Ibné Abbas (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit (en ce sens): "L'enfant obéissant qui porte un regard de compassion sur ses parents obtiendra en échange de chaque regard porté la récompense d'un pèlerinage (Hadj) accepté." Les gens demandèrent: "Et s'il regarde ainsi ses parents cent fois par jour ?" Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) répondit: "Oui, même s'il le fait en cent fois (il obtiendra cette récompense pour chaque regard.) Allah est Très Grand (c'est à dire que Son Trésor est illimité, et une telle récompense ne le diminuera en rien)."

(Bayhaqui)

Abou Bakra (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit (en ce sens): "Allah retarde le châtiment de tout péché pour celui qu'Il veut jusqu'au Jour Dernier, excepté celui de la désobéissance envers les parents. Le châtiment de péché est en effet infligé dans ce monde aussi , avant la vie future."

Il est à noter cependant que l'obéissance aux parents n'est due qu'en ce qui concerne les actes permis et licites. En effet, il y a unanimité des juristes sur le fait que si les parents ordonnent à l'enfant de faire quelque chose qui est interdite en Islam, il n'est pas permis de les obéir, et ce, en vertu de célèbre Hadith qui dit: "Pas d'obéissance envers une créature dans la désobéissance au Créateur."

Cheikh Achraf Ali Thanwi r.a. écrit, qu'il existe au total trois cas où il n'est pas nécessaire à l'enfant d'obéir aux parents.

1° Lorsque ceux-ci ordonnent à l'enfant de faire quelque chose qui est interdit en Islam.
2° Lorsqu'ils l'interdisent de pratiquer une obligation de l'Islam.
3° Lorsqu'ils l'empêchent de faire une chose qui est permise ou recommandée, et que l'enfant risque d'être confronté à de grandes difficultés s'il ne fait pas cette chose. Par exemple: une personne est pauvre, elle n'a aucune source de revenus et elle n'arrive pas à trouver un emploi dans la ville où elle habite; elle se voit donc contrainte à quitter sa ville pour trouver du travail ailleurs, afin d'améliorer ses conditions de vie. Si dans une telle situation ses parents l'empêchent de partir, il ne lui sera pas nécessaire de les obéir.

(Référence: "Ta'dîl Houqouq oul Wâlidayn").

Cela ne signifie pas pour autant qu'on a le droit, dans ces cas de leur manquer de respect. Ne pas être obligé de les obéir est une chose, et leur manquer de respect en est une autre. Si la première est autorisée dans certains cas exceptionnels, la seconde ne l'est pas.

Il faut aussi savoir que le respect aux parents n'est pas dû seulement s'ils sont musulmans. Asmâ (radhia allâhou anha) demanda une fois au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) si elle avait le droit de bien agir envers sa mère qui était polythéiste et qui venait la visiter. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui dit: "Entretiens de bonnes relations avec ta mère." (Boukhâri). De même, le Qour'aane, faisant allusion au comportement que doit avoir l'enfant envers ses parents non-musulmans, dit: "Et si tous deux (ton père et ta mère) te forcent a M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. " (Sourate 31 / Verset 15)

L'Islam enseigne aussi que l'on doit bien se comporter et d'entretenir de bonnes relations envers les proches et les amis des parents, plus particulièrement après que les parents aient quitté ce monde. Abdoulla Ibne Oumar (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Une très bonne conduite envers son père consiste à bien se comporter envers ses amis après sa mort." (Boukhâri). Abou Ousayd Badri (radhia allâhou anhou) rapporte qu'une fois, alors qu'il était assis en compagnie du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) , un Ansâri (médinois) vint et demanda au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam): "Ô Envoyé d'Allah ! Après le départ de mes parents de ce monde, leur reste-t-il encore des droits sur moi (dont je dois m'en acquitter) ?" Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit en ce sens: " Oui ! Tu dois prier pour eux et demander le pardon en leur faveur, tu dois mener à terme les engagements qu'ils avaient contractés, tu dois (aussi) respecter leurs amis, tu dois bien entretenir les relations familiales avec les proches de tes parents (…) Ce sont là les droits des parents qui reposent sur toi après leur départ (de ce monde)."

Pour revenir maintenant au verset cité au début ("et ton Seigneur a décrété : "n'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi ! " et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses, et par miséricorde abaisse pour eux l'aile de l'humilité; et dis : "Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit". ), il est à noter que dans ce passage, Allah insiste particulièrement sur la bonté envers les parents lorsque ceux-ci ont atteint la vieillesse. Cela ne signifie pas que l'on n'a pas à faire preuve de bonté envers eux à un autre moment de leur existence. A vrai dire, le style habituel du Qour'aane consiste à mettre plus d'emphase et à aborder sous des angles différents les aspects qui posent le plus de difficultés dans l'application d'un devoir, et ce, dans le but de former progressivement l'état d'esprit des gens qui ont à le pratiquer. On remarque ainsi que la vieillesse des parents est justement une période qui pose souvent problème aux enfants, et ce principalement pour deux raisons: D'un côté, à ce stade, les parents ont besoin de beaucoup de soins et d'attentions, et d'un autre côté, leur caractère devient tel, que souvent, ils formulent des demandes (très difficile à satisfaire), ils émettent des critiques ou ont des réactions que les enfants arrivent difficilement à supporter. C'est pour cette raison que le Qour'aane a particulièrement insisté sur le devoir de bonté envers les parents durant la vieillesse. Qui de plus est, dans ce genre de situation, alors que les parents ont particulièrement besoin du soutien de leurs enfants, le plus petit signe d'irritation ou d'inattention de la part de ces derniers devient extrêmement pénible à supporter pour eux. Pour aider l'homme dans ce devoir, le Qour'aane lui a donc rappelé sa propre enfance, période durant laquelle il avait plus besoin de ses parents qu'eux ont besoin de lui aujourd'hui. Pourtant, à ce moment, ses parents n'ont pas hésité à sacrifier leur repos et leurs désirs personnels pour son bien être, et ils ont accueilli les bêtises qu'il faisait ainsi que ses sautes d'humeur avec amour , affection et tendresse. La moindre des choses serait donc de leur rendre la pareille à son tour, maintenant qu'ils sont dans le besoin. C'est justement vers cela que le Qour'aane fait allusion en enseignant cette invocation: "Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit". Enfin, la formule suivante qui est employée " et par miséricorde abaisse pour eux l'aile de l'humilité" a pour objet de bien montrer que l'humilité envers les parents doit être motivé uniquement par de la miséricorde et de la sincérité, et ne doit pas être fait par ostentation, afin de bien se faire passer aux yeux des gens.

Wa Allâhou A'lam !

Dieu est Plus Savant !

_________________
La hawla wa la quwwata illa biLLAH
http://www.secours-islamique.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ellia
Quête des étoiles, niveau 1 2 3 4 5
Quête des étoiles, niveau 1 2 3 4 5


Nombre de messages : 117
Quelques infos pour me connaître : Dieu s'est révélé à mon coeur par son amour
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Le respect des parents   Dim 19 Mar - 20:36

C'est difficile de parler de respect de parent dans l'islam quand le coran sollicite l'homme à punir sa femme.

L'islam est la seule communautée religieuse ou la signification du respect familiale n'existe pas. L'homme frappe sa femme, les enfants insultent leur parents, les frères punissent leurs soeurs..... C'est le chao familiale. Il y a un semblant de règles, mais l'amour ne règne pas, c'est la peur, la crainte qui règne dans les foyers.

saidou06 a écrit:
Basketball Salam Alykoum Rahmatoullahi wa Barakatouhou

Le respect des parents, est de mise dans toutes les nations et les civilisations qui ont passé en ce monde. L'Islam, confirme ce fait, surtout vers l'âge avancé, les parents sont parfois difficile à suivre, à comprendre voir même a tolérer pour les enfants qui sont en pleins progressions de leur vie personnelle. Il n'est pas évident aussi de respect nos parents quand les idées religieuses sont contradictoires, soit que par la traditions ils ont suivi d'autres chemin que l'Islam, soit que ils sont dans une autre religion. Il est évident pour son propre salut de ne pas suivre la même route si elle mène hors des principes de l'Islam, mais en tout temps, malgré les divergences d'opinions, de respecter ceux qui nous ont mit au monde, protéger, nourri et éduquer, car si nous sommes aujourd'hui ici, c'est bien grâce aux multiples sacrifices de nos parents, c"est une chose à ne jamais oublier
Bonne Lecture :-)
Nuage

Le respect des parents

Que dit l'Islam sur le respect des parents ?



Réponse: Je vais faire une synthèse de ce que Moufi Cha'fi r.a. écrit dans son célèbre commentaire du Qour'aane ("Ma'arifoul Qour'aane") à ce sujet:

Le respect des parents est une notion fondamentale en Islam. C'est sur cette notion que repose la stabilité de la société entière. Un des principaux versets du Qour'aane qui fait allusion au type de relation qui doit unir les enfants aux parents au sein de la cellule familiale est la suivante: "et ton Seigneur a décrété : "n'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi ! " et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses, et par miséricorde abaisse pour eux l'aile de l'humilité; et dis : "Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit". (Versets 23/ 24- Sourate 17)

Imâm Qourtoubi r.a en commentant ces versets écrit que, dans ce passage, Allah a rendu obligatoire la bonne conduite, le respect et la douceur à l'égard des parents, au même titre que l'est Son adoration. C'est ce qui ressort de la liaison faite entre ces deux devoirs. Dans un autre verset du Qour'aane, Il a lié l'obligation de se monter reconnaissant envers Lui à celui de se montrer reconnaissant envers les parents. Il dit: "Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents" (Sourate 31 - Verset 14)

Ces deux passages montrent qu'après l'adoration de Dieu, l'obéissance aux parents est le devoir le plus important de l'homme. Cela est confirmé par un Hadith du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam), qui dit en ce sens qu'une personne demanda à l'Envoyé d'Allah (sallallâhou alayhi wa sallam) : "Quelle est l'acte le plus apprécié par Allah ?" Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) répondit: "D'accomplir la prière à son heure." La personne demanda encore: "Et ensuite, quelle est l'acte le plus apprécié ?". Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit: "Le bon comportement envers les parents."

Avant de continuer avec le commentaire des premiers versets du Qour'aane cités, on va voir dans les lignes suivantes un certain nombre de Hadiths qui mentionnent les vertus qu'il y a rester au service de ses parents et à se montrer obéissance envers eux.

Aboud Dardâ (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit (en ce sens): "Le père est la porte intermédiaire du paradis. Maintenant tu as le choix: soit tu la protège ou soit tu la détruit." (Mousnad Ahmad, Tirmidhi, Ibné Mâdja, Moustadrak Hâkim).

Abdoullah Ibné Oumar (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit (en ce sens): "Le contentement d'Allah se trouve dans le contentement du père, et le mécontentement d'Allah est lié au mécontentement du père." (Tirmidhi, Moustadrak Hâkim).

Ibné Abbas (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit (en ce sens): "L'enfant obéissant qui porte un regard de compassion sur ses parents obtiendra en échange de chaque regard porté la récompense d'un pèlerinage (Hadj) accepté." Les gens demandèrent: "Et s'il regarde ainsi ses parents cent fois par jour ?" Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) répondit: "Oui, même s'il le fait en cent fois (il obtiendra cette récompense pour chaque regard.) Allah est Très Grand (c'est à dire que Son Trésor est illimité, et une telle récompense ne le diminuera en rien)."

(Bayhaqui)

Abou Bakra (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit (en ce sens): "Allah retarde le châtiment de tout péché pour celui qu'Il veut jusqu'au Jour Dernier, excepté celui de la désobéissance envers les parents. Le châtiment de péché est en effet infligé dans ce monde aussi , avant la vie future."

Il est à noter cependant que l'obéissance aux parents n'est due qu'en ce qui concerne les actes permis et licites. En effet, il y a unanimité des juristes sur le fait que si les parents ordonnent à l'enfant de faire quelque chose qui est interdite en Islam, il n'est pas permis de les obéir, et ce, en vertu de célèbre Hadith qui dit: "Pas d'obéissance envers une créature dans la désobéissance au Créateur."

Cheikh Achraf Ali Thanwi r.a. écrit, qu'il existe au total trois cas où il n'est pas nécessaire à l'enfant d'obéir aux parents.

1° Lorsque ceux-ci ordonnent à l'enfant de faire quelque chose qui est interdit en Islam.
2° Lorsqu'ils l'interdisent de pratiquer une obligation de l'Islam.
3° Lorsqu'ils l'empêchent de faire une chose qui est permise ou recommandée, et que l'enfant risque d'être confronté à de grandes difficultés s'il ne fait pas cette chose. Par exemple: une personne est pauvre, elle n'a aucune source de revenus et elle n'arrive pas à trouver un emploi dans la ville où elle habite; elle se voit donc contrainte à quitter sa ville pour trouver du travail ailleurs, afin d'améliorer ses conditions de vie. Si dans une telle situation ses parents l'empêchent de partir, il ne lui sera pas nécessaire de les obéir.

(Référence: "Ta'dîl Houqouq oul Wâlidayn").

Cela ne signifie pas pour autant qu'on a le droit, dans ces cas de leur manquer de respect. Ne pas être obligé de les obéir est une chose, et leur manquer de respect en est une autre. Si la première est autorisée dans certains cas exceptionnels, la seconde ne l'est pas.

Il faut aussi savoir que le respect aux parents n'est pas dû seulement s'ils sont musulmans. Asmâ (radhia allâhou anha) demanda une fois au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) si elle avait le droit de bien agir envers sa mère qui était polythéiste et qui venait la visiter. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui dit: "Entretiens de bonnes relations avec ta mère." (Boukhâri). De même, le Qour'aane, faisant allusion au comportement que doit avoir l'enfant envers ses parents non-musulmans, dit: "Et si tous deux (ton père et ta mère) te forcent a M'associer ce dont tu n'as aucune connaissance, alors ne leur obéis pas; mais reste avec eux ici-bas de façon convenable. " (Sourate 31 / Verset 15)

L'Islam enseigne aussi que l'on doit bien se comporter et d'entretenir de bonnes relations envers les proches et les amis des parents, plus particulièrement après que les parents aient quitté ce monde. Abdoulla Ibne Oumar (radhia allâhou anhou) rapporte que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit: "Une très bonne conduite envers son père consiste à bien se comporter envers ses amis après sa mort." (Boukhâri). Abou Ousayd Badri (radhia allâhou anhou) rapporte qu'une fois, alors qu'il était assis en compagnie du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) , un Ansâri (médinois) vint et demanda au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam): "Ô Envoyé d'Allah ! Après le départ de mes parents de ce monde, leur reste-t-il encore des droits sur moi (dont je dois m'en acquitter) ?" Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit en ce sens: " Oui ! Tu dois prier pour eux et demander le pardon en leur faveur, tu dois mener à terme les engagements qu'ils avaient contractés, tu dois (aussi) respecter leurs amis, tu dois bien entretenir les relations familiales avec les proches de tes parents (…) Ce sont là les droits des parents qui reposent sur toi après leur départ (de ce monde)."

Pour revenir maintenant au verset cité au début ("et ton Seigneur a décrété : "n'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi ! " et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses, et par miséricorde abaisse pour eux l'aile de l'humilité; et dis : "Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit". ), il est à noter que dans ce passage, Allah insiste particulièrement sur la bonté envers les parents lorsque ceux-ci ont atteint la vieillesse. Cela ne signifie pas que l'on n'a pas à faire preuve de bonté envers eux à un autre moment de leur existence. A vrai dire, le style habituel du Qour'aane consiste à mettre plus d'emphase et à aborder sous des angles différents les aspects qui posent le plus de difficultés dans l'application d'un devoir, et ce, dans le but de former progressivement l'état d'esprit des gens qui ont à le pratiquer. On remarque ainsi que la vieillesse des parents est justement une période qui pose souvent problème aux enfants, et ce principalement pour deux raisons: D'un côté, à ce stade, les parents ont besoin de beaucoup de soins et d'attentions, et d'un autre côté, leur caractère devient tel, que souvent, ils formulent des demandes (très difficile à satisfaire), ils émettent des critiques ou ont des réactions que les enfants arrivent difficilement à supporter. C'est pour cette raison que le Qour'aane a particulièrement insisté sur le devoir de bonté envers les parents durant la vieillesse. Qui de plus est, dans ce genre de situation, alors que les parents ont particulièrement besoin du soutien de leurs enfants, le plus petit signe d'irritation ou d'inattention de la part de ces derniers devient extrêmement pénible à supporter pour eux. Pour aider l'homme dans ce devoir, le Qour'aane lui a donc rappelé sa propre enfance, période durant laquelle il avait plus besoin de ses parents qu'eux ont besoin de lui aujourd'hui. Pourtant, à ce moment, ses parents n'ont pas hésité à sacrifier leur repos et leurs désirs personnels pour son bien être, et ils ont accueilli les bêtises qu'il faisait ainsi que ses sautes d'humeur avec amour , affection et tendresse. La moindre des choses serait donc de leur rendre la pareille à son tour, maintenant qu'ils sont dans le besoin. C'est justement vers cela que le Qour'aane fait allusion en enseignant cette invocation: "Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit". Enfin, la formule suivante qui est employée " et par miséricorde abaisse pour eux l'aile de l'humilité" a pour objet de bien montrer que l'humilité envers les parents doit être motivé uniquement par de la miséricorde et de la sincérité, et ne doit pas être fait par ostentation, afin de bien se faire passer aux yeux des gens.

Wa Allâhou A'lam !

Dieu est Plus Savant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'animateur
Apprendre sur l'islam
Apprendre sur l'islam


Masculin Nombre de messages : 539
Age : 35
situation : célibataire
Passe-temps et centres d'intérêt : la ilaha il a lah mohamed rassoula lah
Quelques infos pour me connaître : je suis un homme dynamique franch honnet et je suis un bon vivant jaime sorire je croies a la fideli
Date d'inscription : 19/09/2005


lislam:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Oi ALYKOUM SALEM   Sam 25 Mar - 13:30

salem Alykoum oirahmatou allah oi barakatou .

Suite a ton intervention sur mon sujet je ne suis pas toute A Fais D'Accor Avec toi , oilhamdoulilah j Aporte tout ca Avec des épreuve , Cars tu dis que dans lislam le respect de la femme n existe pas ..

il faudra S'Avoir ma Soeur que lislam est Seul religion qui ya liberer la femme a l Epoque . quands le prophéte mohamed SAWS, il est venue Annocé l'islam Soubhana Allah et La tu me dis que lislam c 'est Une religion qui permet pas de donner des respect a La femme ?..

Pendant le monde il est tes dans l ignorance ....

le fort il mange le faible...

a l époque entérrer la femme vivant

E..C..t...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ellia
Quête des étoiles, niveau 1 2 3 4 5
Quête des étoiles, niveau 1 2 3 4 5


Nombre de messages : 117
Quelques infos pour me connaître : Dieu s'est révélé à mon coeur par son amour
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Oi ALYKOUM SALEM   Lun 27 Mar - 13:01

Tu peux ne pas être d'accord avec moi, mais cela ne changera pas la réalité obscure que vivre une majorité de mère ou de jeune fille musulmane. Certaines sont même arrivé à abandonner leur famille, changer de nom, se cacher afin de sauver leur peau.

Tu trouves qu'il y a une joie de voir un homme ou des passants fouetter une femme parce qu'un bout de ses cheveux dépassent le voile !!!
Non seulement le mari a le droit de battre sa femme comme un animal, mais les étrangers au cercle familiale ont aussi le droit de corriger les femmes des autres.....

Tout est axé sur la violence, que ce soit spirituellement, que ce soit dans le domaine familiale. on ne parle jamais d'amour, de pardon, de respect d'autrui.

On a plus de respect pour une astéroide logé à la mecque que pour sa propre femme ou ses filles.
Non parlons même pas de l'inceste!!!!

Tu ne croyais pas que se sont toutes les femmes voilées qui sont réellement musulmane. La majorité mettent un voile par peur, par crainte des intégristes et non pas pour l'amour d'un dieu.

L'homme ou la femme est réellement libre quand il ou elle donne son coeur à son sauveur. Le sauveur est venu délivrer ceux qui étaient captifs, prisonnier du mal, du péché.

Muslim Islam a écrit:
salem Alykoum oirahmatou allah oi barakatou .

Suite a ton intervention sur mon sujet je ne suis pas toute A Fais D'Accor Avec toi , oilhamdoulilah j Aporte tout ca Avec des épreuve , Cars tu dis que dans lislam le respect de la femme n existe pas ..

il faudra S'Avoir ma Soeur que lislam est Seul religion qui ya liberer la femme a l Epoque . quands le prophéte mohamed SAWS, il est venue Annocé l'islam Soubhana Allah et La tu me dis que lislam c 'est Une religion qui permet pas de donner des respect a La femme ?..

Pendant le monde il est tes dans l ignorance ....

le fort il mange le faible...

a l époque entérrer la femme vivant

E..C..t...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'animateur
Apprendre sur l'islam
Apprendre sur l'islam


Masculin Nombre de messages : 539
Age : 35
situation : célibataire
Passe-temps et centres d'intérêt : la ilaha il a lah mohamed rassoula lah
Quelques infos pour me connaître : je suis un homme dynamique franch honnet et je suis un bon vivant jaime sorire je croies a la fideli
Date d'inscription : 19/09/2005


lislam:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le respect des parents   Lun 27 Mar - 13:27

que se que ca Avoir Avec la religion !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ellia
Quête des étoiles, niveau 1 2 3 4 5
Quête des étoiles, niveau 1 2 3 4 5


Nombre de messages : 117
Quelques infos pour me connaître : Dieu s'est révélé à mon coeur par son amour
Date d'inscription : 01/11/2005

MessageSujet: Re: Le respect des parents   Lun 27 Mar - 13:56

la religion enseigne le mal. Comment veux tu que ceux qui ont foi dans la religion vivre différement de l'enseignement donné.

Muslim Islam a écrit:
que se que ca Avoir Avec la religion !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le respect des parents   Aujourd'hui à 0:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Le respect des parents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment trouver le+ de mes arrieres grands parents
» Magazine Parents
» Comment se préparer à devenir parents( humour!!)
» Braderie puériculture de Simplement Parents le 6 mars
» Poussette qui se plie avec hamac face parents, avec guidon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
projet association musulman2france.fr :: Culture & divers :: (¯`·..-> Le monde arabe ... <-..·´¯) :: Le monde arabe-
Sauter vers: